Le pôle cinéma du festival propose des invités (dédicaces, rencontre avec le public, conférences), un festival de courts-métrages fantastiques et des projections d'animes japonaises.

Invités d'honneur: Brian & Wendy Froud

Rencontre avec Brian Froud: l’invité d’honneur du festival est le directeur artistique de deux films cultes: Dark Crystal (1982) et Labyrinth (1986), réalisés par le créateur du Muppet Show, Jim Henson. Brian Froud présentera ces deux films qui ont marqué toute une génération d’amateur de fantasy et qui ne demandent qu’à captiver les générations suivantes. Le festival proposera ensuite la projection de ces films.

Brian Froud est aussi et surtout un illustrateur de grand renom. A ce titre, il participera à notre exposition. Pour plus di'nformation, rendez-vous dans la rubrique ad hoc...

Dark Crystal

Il était une fois un autre monde, un autre temps... Jen et Kira, seuls survivants de la race des Gelflings, partent à la recherche d'un éclat de cristal. Selon la prophétie, ils sont les seuls à pouvoir rendre au gigantesque cristal vénéré par les terribles et cruels Skekses son aspect d’origine et ainsi sauver le monde…

Jim Henson est le maître incontesté de l’animation de marionnettes et de l’animatronique. Après s’être fait connaître à la télévision au début des années 70 avec le Muppet Show, il part à la conquête du cinéma en 1982 avec Dark Crystal, un chef d’œuvre de la Fantasy entièrement réalisé avec des marionnettes. Le résultat est bluffant: magie et féérie sont au rendez-vous et on finit très vite par oublier que ces personnages attachants ne sont pas faits de chair et d’os. Et si le film peut apparaître comme manichéen et avant tout destiné aux enfants, avec les gentils Gelfling et les méchants Skekses, il présente néanmoins une touche plus adulte qui le rend attrayant pour le public plus âgé.

Labyrinth

Une jeune fille romantique se sentant mal à l'aise dans sa famille s'évade en lisant des contes fantastiques. Une nuit, son livre favori "le Labyrinthe" lui ouvre les portes d'un autre monde ! Sarah voit son jeune frère, Toby, enlevé par une troupe de lutins aux ordres du séduisant et cruel Jareth. Elle part au secours de l'enfant et pénètre dans le labyrinthe qui mène au palais du ravisseur…

Réalisé en 1986 par Jim Henson, Labyrinth est un très bon conte fantastique dans la lignée du Magicien D’Oz. La jeune Jennifer Connely est magnifique et David Bowie, haut en couleur et kitch à souhait. Les décors sont féériques et les personnages, même si ce ne sont que des marionnettes, sont une nouvelle fois aussi attachants (si pas plus) que les acteurs humains. Bref, Labyrinth est un film qui enchantera les petits et les grands qui ont gardé leur âme d’enfant.

 

Festival de courts-métrages et prix Trolls & Légendes

Pour proposer une projection de votre court-métrage, voir en bas de page.

Un éventail des meilleurs courts-métrages fantastiques et fantasy francophones du moment seront projetés sur grand écran. Les courts-métrages participeront également à un concours, avec deux prix décernés: le prix LeFantastique, décerné par un jury composé des rédacteurs du webzine LeFantastique.Net et présidé par le journaliste Louis Danvers (RTBF, Le Vif) et le prix du public, décerné, comme son nom l’indique, par le public du festival.

 

Programme

Coupé Court (Pascal Chind)

Pour Tom le grand amour n'est pas une affaire de taille. Mais pour Françoise, celle qu'il aime, ça pourrait bien le devenir... Coupé Court est sans doute LA révélation de 2008. Esthétique sublime, univers original, humour décalé, acteurs de talent, scénario surprenant… c’est sûr, Pascal Chind a frappé fort. Les nombreuses récompenses de son court-métrage en sont les meilleures preuves : Mélies d’argent au festival de Leeds, Prix Titus et Orange au festival Tour Metrange, Prix du public au festival Off Shortz, Grand prix au festival de Lyon, Prix du jury au festival Ose ce Court de Bischheim… en attendant, peut-être, le Mélies d’or au festival de Sitges en octobre 2009 ?

 

A cause d’elle (Guillaume Moreels)

Une nuit, un homme se fait attaquer par sa propre main ! Désemparé, il commence à chercher les raisons de cette soudaine folie… Ce court-métrage sans parole qui allie fantastique et poésie est d’une redoutable efficacité. On ne regardera plus jamais sa main comme avant. Il a obtenu l’award for Best Thriller (Runner up) IFCT 2008 de Seattle.

 

Big Buck Bunny (Sacha Goedegebure)

Un lapin géant au grand cœur est embêté par trois rongeurs. Il encaisse sans broncher jusqu’au jour où il décide enfin de se défendre. Et ça risque de faire mal !
Ce court d’animation en 3D a été entièrement réalisé avec des logiciels libres de droits comme Blender. Depuis lors, le lapin géant a fait le tour du monde en passant par les Etats-Unis et la Chine et a reçu de nombreux prix (prix du public au Holland Animation Festival, …). Une grande réussite qui pourrait donner des idées à tous les créateurs en herbe.

 

La main des maîtres (Looky, Clément Delatre, Adrien CaYus Toupet)

Au cœur d’une révolution, deux jeunes ouvriers tentent de clamer leur existence...
Réalisé par des étudiants de l’EESA, ce court d’animation a déjà été sélectionné dans de nombreux festivals où il a obtenu le Prix de l’animation au Toti festival de Slovénie et la Bourse Lagardère au E-Magiciens (France).

 

Il était une fois… (Anais Vachez)

Une petite fille vit avec sa mère dans un monde sobre et monochrome sans aucune fantaisie dans lequel chaque enfant est conditionné dès son plus jeune âge à devenir adulte. Mais la petite fille n’est pas prête à abandonner ses crayons de couleurs et son monde imaginaire…
Ce court sombre et poétique à été récompensé par le 1er prix au Festival Étang d'Arts, le prix du public au festival Tours Métrage, les Prix du public et de la meilleure comédienne au Festival Tout'art'zimut' et le Prix jeunesse au Festival Vidéo de Faches Thumesnil.

 

8ème sous-sol (Thibaut Bouchet)

Une jeune femme veut reprendre sa voiture dans un parking souterrain mais quelque chose rode… Ce court a été réalisé dans le cadre du festival 15/15 où les réalisateurs ne disposent que de 15 heures pour tourner leurs films de 15 minutes maximum. Il a obtenu 7 nominations (record du festival) et a empoché le Prix spécial du Jury.

 

Ex-ET (B. Bargeton, R. Froment, N. Gracia, Y. Lasfas)

Sur une planète extra-terrestre, où règne l'ordre et l'alignement, un petit garçon au comportement joueur et déviant sème le trouble.
Ce court d’animation réalisé par des étudiants de l’ESMA de Montpellier est un bijou d’humour et de poésie multi-récompensé.

 

Dans la tête (G. Damour, M. Entringer, A. Gilles, A. Sellier)

Un jeune homme quitte sa petite amie pour s'inscrire dans l'armée. Un jour de conflit, il meurt d'une balle en pleine tête et arrive devant les portes du Paradis...
Réalisé également par des étudiants de l’ESMA, ce court original et humoristique enchantera petits et grands.

 

ID All (Juliette Mélampyre)

Bruxelles dans un futur très, très proche. Sous la peau, bien plus incrustée qu’une puce RFID, il y a les sentiments d’une fille pour une autre. Dans une société où les identités sont une marchandise, dans un monde où tout est sous contrôle, un monde ID All, le réveil peut être brutal.
Ce court d’anticipation se déroule au cœur de la Belgique et est également une première œuvre !

 

Contretemps (Jean-Luc Baillet)
Un dessinateur de BD au chômage veut se présenter pour une offre d’emploi mais le parcours sera semé d’embûches… Un court fantastique digne de la 4ème dimension qui est aussi une première œuvre et qui a obtenu quelques distinctions (Delta Film Award du meilleur film de Manchester ; Prix du public au Festival des Nations en Autriche et Prix du public au festival de Jeumont).

 

Les naufragés (Matthieu Frances)

Claire, une femme enceinte de huit mois, et Denis, son ami, passent le w-e au bord de la mer. Lorsqu’elle se réveille le lendemain de son arrivée, Claire est seule. Denis a disparu et un groupe d’enfants inquiétants ont fait intrusion dans la maison…
Réalisé par un diplôme de l’IAD, ce court-métrage qui commence comme une agréable balade à la mer se transforme vite en virée glauque à déconseiller aux âmes sensibles.

 

 

Projection d'Anime

L’éditeur BEEZ nous gâte puisqu’il nous propose les deux premiers épisodes de trois séries phares de son catalogue dont 2 séries (Gurren Lagann et Gundam 00) ne sont pas encore sorties en DVD ! L’éditeur KAZE offre quant à lui le premier épisode de deux séries fantastiques très prisées de son catalogue.

Gurenn Lagann (BEEZ)

Dans un lointain futur, les humains ont été chassés de la surface de la Terre par des hommes-bêtes. Ils sont maintenant contraints de vivre dans de petits villages isolés dans des cavernes souterraines, constamment menacés par des séismes et par les nouveaux maîtres de la planète.
C’est alors que Simon, un jeune foreur, découvre pendant ses fouilles une petite tête de mecha enfouie, à peine assez grande pour contenir un être humain. Sous l’impulsion de Kamina, un délinquant local opposé au chef du village, les deux amis décident de se rebeller et d’aller là où aucun homme n’est jamais allé : à la surface de la Terre. Sur leur route, ils seront rejoints par la pulpeuse Yoko et ensemble, deviendront les derniers remparts de la race humaine contre les hommes bêtes…
Dernière production du cultissime studio GAINAX (Honneamise, Gunbuster, Nadia, Evangelion, FLCL…), cette série mêle avec succès les styles "shônen" et "mecha". Située dans un monde post-apocalyptique où l’humanité est réduite en esclavage, Gurren Lagann bénéficie d’une énorme dose d’humour, de personnages attachants, de combats intenses, d’un scénario évolutif et d’une animation fluide et efficace.

Gundam 00 (BEEZ)

En l’an 2307 de notre ère, l’humanité a épuisé toutes les ressources de combustibles de la planète et a du se tourner vers une nouvelle source d’énergie : le solaire. Désormais, le monde est divisé en trois grandes puissances : l’AEU (l’Europe), l’USEFN (les Etats-Unis) et HRL (Russie, Inde et Chine). Chacune possède un ascenseur orbital qui lui permet de produire de l’énergie à partir des rayons du soleil. Lorsque l’ascenseur de l’AEU est victime d’un attentat, une organisation composée de pilotes de Gundam et qui répond au nom de “Celestial Being” s’interpose et annonce qu’elle utilisera désormais la force pour mettre fin à tous les conflits armés existants sur la planète…
Les nombreuses séries de Gundam sont rapidement devenues cultes au Japon. Gundam 00 se démarque par son ancrage réaliste et se différencie des précédentes séries Gundam. Pas de risque de redite donc, place à une nouvelle série originale et palpitante qui ravira autant les fans de Gundam que les néophytes !

Wolf’s Rain (BEEZ)

L’histoire se déroule dans un futur indéterminé, sur une Terre désolée par les guerres. Depuis 200 ans, on pense que les loups ont disparu. Du moins c’est ce que croient les hommes mais d’après la légende quelques loups vivent encore parmi eux, capables de prendre leur apparence. La légende conte aussi l’existence d’un paradis perdu, Rakuen, situé au bout du monde et que seuls les loups seraient capables de trouver…
Wolf’s Rain est une série culte, poétique et d’une puissance émotionnelle rare que BEEZ a eu la très bonne idée de rééditer en Intégrale Prestige il y a quelques mois. Si vous le la connaissez pas encore, c’est le moment où jamais !

Shin Negima (KAZE)

Negi Springfield, jeune génie de 10 ans en matière de magie, se retrouve propulsé professeur dans une école au Japon. Mais entre la vielle Angleterre traditionnelle et le Japon de l'école de Mahora, les habitudes du jeune Negi vont être quelque peu bousculées, car ici la magie est interdite et sa classe, composée exclusivement de jeunes filles plus âgées que lui, voient d'un mauvais oeil ce nouveau professeur d'anglais...
Magie et humour sont au rendez-vous de cette nouvelle série qui se veut encore plus proche du célèbre manga de Ken Akamatsu, l'auteur du non moins célèbre Love Hina.

Le chevalier d’Eon (KAZE)

Alors que Louis XV gouverne toujours la France, une femme est retrouvée morte dans un cercueil flottant sur la Seine. Il s’agit du corps de Lia, la sœur du chevalier D’Eon. Ce dernier, bien déterminé a retrouver l’assassin de sa sœur, décide de commencer une enquête qui va le mener vers de biens étranges événements… d’autant plus que l’âme de sa sœur semble avoir trouvé refuge dans son corps !
Une série qui mêle habilement personnages historiques, magie noire et fantastique dans des décors fabuleux.

 

 

Initiation aux effets spéciaux

Digital Graphics est une société belge établie en région liégeoise spécialisée dans la création d’animation de synthèse 2D/3D et d’effets spéciaux numériques pour le cinéma et la télévision. Ils ont notamment travaillé sur Brendan et le secret de Kells (Tom Moore) qui est sorti sur nos écrans en février 2009.
Si vous vous êtes toujours demandé comment on fabriquait les effets spéciaux des dessins animés et des films, ne manquez pas cette séance d’initiation qui vous fera découvrir l’envers du décor.

 

 

Naheulbeuk: la série TV

L’équipe Mortal Fight Circus est à l’origine un groupe d’amis, fans de jeux de rôle et de cinéma, qui se sont lancés en 1999 dans la réalisation et production amateurs de parodies de films (Mortal Kombat, La Plage, Romeo+Juliette, le Seigneur des Anneaux, …)

Depuis Septembre 2008, le MFC est devenu une ASBL ayant pour but la promotion de jeunes talents (comédiens, techniciens, scénaristes, musiciens, etc) au travers de tournages ou d’animations des oeuvres fictionnelles issues de l’association, tant en Belgique qu’à l’étranger. Le fer de lance actuel du MFC est l’adaptation vidéo de la saga audio (et des romans) de John Lang: "Le Donjon de Naheulbeuk".